• Présentation générale du cours

    Ethnologie juridique

     

    L'objet de l'enseignement proposé ne correspond pas tout à fait à l'intitulé. Il s'agit moins d'ethnologie que d'anthropologie juridique. Quand l'ethnologie (science des sociétés de la tradition) se concentre sur l'étude des peuples (ethnos), l'anthropologie tente de saisir l'homme (anthrôpos) dans son universalité. C'est une démarche plus globale qui cherche à réaliser une comparaison généralisée des systèmes étudiés, sans exclusive, c'est à dire en y incluant les sociétés « modernes ».

    L'anthropologue doit d'abord se « déprendre » de sa société d'origine pour mieux observer celle des autres; il revient ensuite vers la société moderne avec ce « regard éloigné » (Levi-Strauss) qui favorise le recul et une perception renouvelée de son propre milieu. L'Autre devient une clé de compréhension de soi.

    L'anthropologie juridique est l'étude des systèmes juridiques enfantés par les sociétés humaines, modernes et traditionnelles. Elle postule que toute société connaît le droit, même si le contenu varie et si chacune n'accorde pas la même importance à la régulation juridique. L'approche est donc interculturelle: étudier les expériences juridiques vécues par les sociétés humaines dans toute leur diversité. La fréquentation de ces systèmes devant conduire à penser le droit autrement, en prenant conscience de sa relativité. Telle est la finalité de l'anthropologie juridique. Elle exige, pour ce faire, plusieurs renoncements: l'abandon de certains dogmes (primauté de la loi, indépendance, universalité du droit) et de la posture ethnocentriste.

    Cette prise de conscience paraît d'autant plus essentielle que le modèle juridique occidental est en crise. Elle doit favoriser:

    • une meilleure compréhension de ce système et de ses maux

    • la découverte de certains modèles « traditionnels » émergents

    • une éventuelle promotion, adaptation de ces modèles au système juridique occidental : exemples du pluralisme juridique et des modes alternatifs de règlement des conflits

    En cela, l'anthropologie juridique peut devenir une source de réflexion (sur la création normative) et une source d'inspiration pour des solutions alternatives.

     

    Sommaire

     

    1ère partie

    Ethno-anthropologie – Vertiges de la diversité

     

    Chapitre I - Objet, méthode, finalité

    Chapitre II - Le renoncement : posture nécessaire de l'anthropologie du droit

     

    2ème partie

    Les processus de juridicisation

     

    Chapitre I - Approche anthropologique de la norme

    Le pluralisme juridique

    Chapitre II - Approche anthropologique du conflit

    Les modes alternatifs de règlement des conflits

     

     

    Un plan détaillé ainsi que différents supports pédagogiques sont en ligne sur Moodle

    Modalités de l'examen : oral-écrit (une heure)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :