• Lexique - 1ère partie - Chapitre 2

    Lexique – Première partie / chapitre 2 (Le haut moyen âge)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    RERUM<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Afflictive (peine) : châtiment corporel<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Amerciamentum : arbitraire seigneurial dans le régime des peines (puissance capricieuse à ne pas confondre avec l’arbitrage des peines, arbitrium judicis)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Appel pour faux jugement : voie de recours devant les juridictions seigneuriales / procédure de prise à partie du juge seigneurial (duel plaideur – juge)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Appel pour défaulte de droit : voie de recours devant les juridictions seigneuriales / déni de justice sanctionné par la juridiction seigneuriale supérieure<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Bréviaire d’Alaric : loi barbare des wisigoths pour les sujets gallo-romains – VIe siècle<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Capitulaire : législation royale carolingienne<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Causae majores / minores : principe de répartition des compétences en fonction de la gravité des causes (époques carolingienne puis féodale)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Centaine : circonscription administrative de base – époque franque<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Charte de franchises : acte émanant d’un seigneur et portant concession de privilèges au profit d’une ville. En matière judiciaire, ces privilèges tendent à limiter / encadrer l’arbitraire seigneurial.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Cojureurs : témoins de moralité qui prêtent le serment (purgatoire) en même temps que l’accusé<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Comte / centenier : agent du roi (administration locale)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Coutume : source du droit / issue d’un usage répété dans un ressort déterminé / tire sa force obligatoire de la croyance des intéressés en sa nécessité (opinio necessitatis – sentiment de la nécessité de la règle)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Féodo-vassalique (lien) : lien d’hommage unissant un puissant (suzerain) à un moins puissant (vassal) sur la base d’engagements réciproques (fief, protection pour le suzerain / fidélité, aide, conseil pour le vassal)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Mallus : tribunal de droit commun – époque franque<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Officialité : juridiction ecclésiastique de droit commun (ressort du diocèse)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ordalie : mode de preuve irrationnel / épreuve physique unilatérale ou bilatérale révélatrice de pureté (et donc de l’innocence de l’accusé)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Pairs : individus de même condition<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Plaids : sessions du mallus<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Privilèges : privatae leges ® lois privées : garanties judiciaires prévues par les chartes de franchises municipales<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rachimbourgs : assesseurs occasionnels composant le mallus à l’époque mérovingienne<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Scabini / échevins : 7 juges permanents composant le mallus (époque carolingienne)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Serment purgatoire : mode de preuve irrationnel, l’accusé se purge de l’accusation par un serment prêté sur la Bible ou sur des reliques<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Wergeld : tarif de base des compositions prévues par la loi salique / composition pour meurtre ou « prix de l’homme »<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    NOMINUM

     <o:p></o:p>

    Latran IV (concile) : 1215, condamnation des ordalies (interdiction faite aux clercs d’y participer)<o:p></o:p>

    Grégoire IX (décrétales) : prohibe le recours aux ordalies car « elles font bien souvent condamner l’innocent et c’est tenter Dieu » (sacrilège)<o:p></o:p>

    Pépin le Bref : premier roi carolingien (751- 768)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :